3 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please enter comment.
Please enter your name.
Please enter a valid web Url.
  • Stéphane Boivin April 24, 2017, 8:07 am

    Excellent article M. Ouellet! Je veux juste rectifier certain point, Bergevin a pris les reines après avoir terminé dans les bas fond, il a réussi néanmoins a mené cette équipe vers une équipe de première place en saison régulière, il a nommé de solides entraineurs (Waite, Therrien, Julien). Je suis d’accord avec vous concernant la performance de Timmins qui est ordinaire mais parfois il doit choisir un joueur que le DG veut absolument comme par exemple, le CH a sélectionné Sergatchev mais Timmins voulait Tyson Jost (un futur premier centre). Il voulait Samuel Girard mais Bergevin a échanger les deux deuxième choix. Je crois vraiment qu’il aurait eu une performance incroyable en 2016 car Mete est un futur top 4 défenseur. Vous semblez oublier le rôle de Lefevbre pour développé qui est pathétique depuis qu’il est en poste, rappellons nous de l’époque du duo de Boucher et Brisebois comme DG a hamilton, ils ont remis sur la map Pacioretty et Desharnais et j’en passe pour le reste. Dans les conditions du canadiens ou il est difficile d’obtenir des joueurs autonome, il est primordial d’être dans les 5 premières équipe que repèche le mieux, Timmins n’est pas de ce niveau et la philosophie du CH n’aide pas aussi. Avoir échanger leur premier choix et deuxième pour monter en rang pour prendre Tinordi est un erreur monumental ainsi que la sélection Mccaron.

  • Bruno martel April 24, 2017, 9:30 am

    Est-ce que le problème ne serait pas plutôt le développement des joueurs? On le voit avec McCarron, qui ne progresse pas du tout en jouant à St-John…

  • Ghislain Lefebvre April 24, 2017, 10:05 am

    Tout à fait véridique et sensé. Bergevin était un plombier et il gère les canadiens comme un plombier.
    Bergevin a tellement peur de faire une erreur, qu’il ne fait rien. En plus pas de relève. Pratiquement aucun joueur
    Excitant à regarder jouer. Pendant la saison régulière c’est difficile de regarder un match au complet tellement
    le jeu est plat. Le Canadien est devenu une grosse entreprise de marketing et non de hockey.

Specify a Disqus shortname in Bignews menu > Theme options > Post Setting section in admin panel